Astuce belle peau // Pourquoi laver ses pinceaux ?

Vous avez une routine skincare irréprochable ? Un démaquillage impeccable ? Une hydratation sans bavure ? Pas un seul faux pas ? OUI MAIS…

Vous avez toujours ces fichus boutons, points noirs, kystes qui s’apparentent clairement à de l’acné.
Petit Hic : Vous avez 25 ans !
Acnée hormonale ?
Peut être… Dans ce cas, seul le dermatologue pourra efficacement vous venir en aide.
Mais avant de consulter posez vous une petite question toute simple :
Quand avez-vous nettoyé vos pinceaux makeup pour la dernière fois ?

Si votre réponse se situe entre 1 et 2 semaines : Prenez rdv avec le dermato c’est sûrement un dérêglement hormonal.
Si elle se trouve plutôt entre 1 mois et +l’infini : ne cherchez plus, vous êtes contaminées.
Est ce que vous allez mourir ? Probablement pas.
Est ce que vous allez souffrir ? À voir… car si vous n’agissez pas rapidement, les problèmes de peau vont continuer à vous pourrir la vie.

Petit point Sciences et Vie de la Terre :
Saviez-vous que dans une éponge à maquillage les germes bactériologiques se développent à hauteur d’ 1 milliard par jour !!! Si vous étiez plus proches de +l’infini au petit test de tout à l’heure, autant vous dire que le nombre de petites bêbêtes microscopiques squattant votre trousse à maquillage est à l’heure actuelle beaucoup (mais vraiment beaucoup) plus élevé que la fortune de Donald Trump (4 milliards de dollards quand même !… Et ouais ! Ça coûte cher un abonnement illimité chez Point Soleil, faut avoir les moyens). D’après de nombreuses études scientifiques, on retrouve aisément parmi ces bactéries présentent dans nos pinceaux, les tristement célèbres « staphylocoques » pour ne citer qu’eux. Réputés longs et difficiles à traiter, comprenez qu’il est préférable de prévenir plutôt que de guérir.

Pour cela une seule solution : LE GRAND NETTOYAGE
Avec un shampoing doux PH, neutre on nettoie à fond tous ses pinceaux. On laisse s’écouler l’immonde jus orange, beige… (là ça va dépendre de votre carnation) le long de l’évier jusqu’à ce que l’eau soit redevenue complètement claire. Une fois seulement ce petit rituel hebdomadaire effectué, on est certaine que ses pinceaux sont propres et prêts à l’usage.
La bonne nouvelle c’est que même les petites irritations, vaisseaux (notamment sur les ailes du nez) disparaissent une fois que les bactéries ont quitté le nid. Car OUI : elles peuvent également être la cause de ces désagréments très courants.
Petite astuce (mais pas des moindres) concernant le séchage : essorez vos pinceaux PROPRES dans une serviette PROPRE (vous ne vous sécheriez pas vous même avec la serpillière de la terrasse ?!? Et bien là c’est le même concept), puis disposez les à plat près d’un radiateur (ça fait gagner un max de temps) sans oublier au préalable de gainer les poils dans leur forme initiale afin que votre pinceau à poudre ne devienne pas une sorte d’artichaut après cuisson.

Et voilà ! vos pinceaux sont prêts à vivre une nouvelle existence dans le respect de la peau (et donc de la vie sociale) de leur propriétaire (c’est à dire vous, moi, enfin les gens quoi ! ). Vous pouvez y aller les yeux fermés, les bactéries sont au tapis. Cela dit, je vous file quand même une dernière astuce en guise de précaution : n’hésitez pas à investir dans un spray désinfectant spécialisé :

SEPHORA

MAC

Makeup Forever

KIKO

Partout et à tous les prix, ils vont vous aider à préserver la propreté de vos pinceaux si vous faîtes une petite entorse au nettoyage hebdo.

J’espère que tous ces conseils vous auront éclairées, en tout cas, une chose est sûre, une belle peau est le B.A-ba de la beauté, alors prenez-en soin ♡.

Comments are closed.